Publié le 13/04/2014
  • Auteur Marie Celine SOLERIEU
  • Temps de lecture 2 min

Tancrède, Campra – Opéra, Ballet et Musique baroque

West Side Story baroque, Tancrède est le récit de l’amour absolu mais impossible entre deux jeunes gens que leur passion rapproche et que leur origine sépare.

Nous sommes au temps des Croisades : Tancrède est le champion de l’armée franque et Clorinde la passionaria des troupes sarrasines. Dans le labyrinthe des sentiments, la baguette du sorcier Isménor brouille les pistes, attirant les deux héros dans la forêt enchantée pour mieux les perdre. Le déroulement des toiles peintes à l’ancienne, remises à l’honneur par le Centre de Musique baroque de Versailles, soutient l’intrigue par ses effets visuels. Danses, choeurs et airs fusionnent dans un subtil et poétique mélange, magnifiés par les dialogues chantés dans la grande tradition de la prosodie française et de la tragédie lyrique. André Campra s’affirme avec Tancrède comme l’un des plus grands compositeurs d’opéra, entre Lully et Rameau, donnant à cette histoire d’amour les accents de l’épopée et de la tragédie.
Comme l’Armide de Lully, le sujet de Tancrède est tiré de la Jérusalem Délivrée du Tasse. Le chevalier chrétien Tancrède a capturé Clorinde, princesse sarrasine aimée d’Argant, lequel veut attaquer en retour le camp des ennemis. Mais Herminie, princesse d’Antioche éprise du chef chrétien, a d’autres plans. C’est par l’intervention du magicien Isménor que se noue la tragédie. Il fait pénétrer Tancrède dans la forêt enchantée et le livre à Herminie qui parvient à arracher à sa rivale son secret amoureux. Toujours sous l’effet de l’enchantement et de quiproquos tragiques, sombrant dans la folie, Tancrède revêt l’armure de son ennemi et tue sa bien aimée.

Opera Ballet Tancrède de Campra, à l’Opéra du Grand Avignon

[arve url=”http://www.youtube.com/watch?v=dGCwQcDmgBY” /]