Publié le 19/07/2015
  • Auteur Marie Celine SOLERIEU
  • Temps de lecture 1 min

Vaison Danses : rencontre avec Dada Masilo : “Ne pas faire mourir Carmen, pour que ce soit beaucoup plus puissant”

Rencontre avec la chorégraphe d’origine d’Afrique du Sud, Dada Masilo, qui a ouvert le festival Vaison Danses avec Carmen, version “danse”.

Influencée par le reflet de la vie dans son pays natal où la violence envers les femmes et très présente, Dada Masilo a choisi de présenter une chorégraphie violente, pour soulever ce problème dont on ne parle pas assez. Elle dénonce cette violence pour celles qui ne peuvent le faire, car victimes de cet état de vie.

Elle a choisi de laisser vivre Carmen, et retourner cette tragédie contre Don José, victime de trahison et de manipulation par cette femme dont il est tombé amoureux.

“J’ai tout d’abord choisi de ne pas tuer Carmen parce que je trouvais que si elle mourrait, alors c’était fini. Mais avec le viol, c’est beaucoup plus puissant car c’est son âme et sa dignité qui lui sont enlevées mais elle est toujours en vie. Elle est donc vivante et morte en même si elle se fait violée plutôt qu’être seulement morte.”

 

Prochains spectacles au Théatre Antique

22 Juillet
COMPAGNIE XY Il n’est pas encore minuit

24 Juillet
KADER ATTOU / CIE ACCRORAP CCN de la Rochelle – The Roots

28 Juillet – 27 Juillet
LES 7 DOIGTS DE LA MAIN – Cuisine & confessions

Rencontre avec Dada Masilo, à Vaison Danses

[arve url=”http://www.youtube.com/watch?v=TwH-FgsCzCo” /]

MCS Productions – Remerciements Arwen Keller pour la traduction.