Publié le 19/07/2023

“Au Salon des Arts ménagers” du Mucem : plateau volant, motolaveur, purée minute (1923-1983)

Au Fort Saint-Jean, Bâtiment Georges Henri Rivière et du 7 juillet au 8 octobre 2023, le Mucem présente ‘Au Salon des Arts ménagers’, une rétrospective de 1923 à 1983 amusante , non exempte d’émotions et de jaillissements de souvenirs, mais surtout qui questionne sur le rapport aux femmes et à la société.

Au salon des arts menagers exposition 2023 MUCEM

Stand Production APE. Martine, 1970. © Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine

L’exposition à voir jusqu'au 8 octobre 2023 au Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée est une adaptation de l’exposition « Au Salon des arts ménagers (1923-1983) : plateau volant, motolaveur, purée minute » organisée par les Archives nationales du 5 février au 16 juillet 2022, et dont le commissariat était assuré par Sandrine Bula, conservatrice du patrimoine, responsable de la mission photographie aux Archives nationales, Marie-Ève Bouillon, chargée d’études documentaires à la mission photographie des Archives nationales, et Luce Lebart, historienne de la photographie et commissaire indépendante.

Lave-linge à manivelle. Années 1960. Aluminium © Mucem, Marseille

Au Salon des Arts ménagers - Exposition 2023 au Mucem

La Complainte du progrès (Boris Vian)

« Plateau volant, motolaveur, purée minute »

Les collections du musée national des Arts et Traditions populaires, dont le Mucem est l’héritier, sont les témoins du monde d’hier. Objets possiblement curieux du fait de leurs usages devenus obsolètes, ils peuvent être perçus comme une source d’inspiration dans une société qui s’interroge sur ses modes de consommation. «Plateau volant, motolaveur, purée minute », cette triade fait écho à la célèbre Complainte du progrès (Les Arts ménagers) de Boris Vian, diffusée au Salon des arts ménagers de 1956, et dans laquelle le poète énumère avec humour les appareils plus ou moins fantaisistes qui envahissent le quotidien.

10ème Salon des arts ménagers. 1933. © Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine

De 1923 à 1983, cinq sections pour une vraie déambulation 

Adoptant un circuit qui pourrait s’apparenter à une déambulation au Salon des arts ménagers, le parcours de l’exposition se déroule en cinq grandes sections qui s’organisent comme autant de stands autour d’une allée centrale. Ce parcours met en valeur les archives photographiques constituées par le Commissariat général du Salon des arts ménagers entre 1923 et 1983, à travers 115 documents originaux et reproductions. Ces images dialoguent avec plus de cinquante objets traditionnels d’un monde révolu, sortis pour l’occasion des réserves du Mucem.

Démonstrateurs de « casseroles automatiques » au stand SAME (1949). © Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine

Le Salon des Arts ménagers, un phénomène de société, un questionnement

La place de la femme dans le foyer

Cette exposition est née d’une première envie de parler d’un phénomène de société, un évènement très populaire qui a marqué le 20e siècle et qui, aujourd’hui, est représentatif de questionnements d’actualité autour de la place de la femme dans le foyer mais également autour du rapport qu’on entretient avec notre intérieur, la manière dont on vit le monde, dont on vit notre habitation etc. Ce questionnement sur ce renouvellement, cette révolution domestique se traduit tous les jours au quotidien face à cette collection d’un million d’objets et documents hérités de cette histoire d’un Musée des Arts et Traditions populaires. Cette exposition, c’est véritablement réinterroger cette dimension d’art populaire grâce à une lecture d’un phénomène de société comme le Salon des Arts ménagers. C’est essayer de comprendre comment ce salon a accompagné ce renouveau des intérieurs domestiques, à quel point il a créé une distance avec les objets et comment, aujourd’hui, on peut redonner à voir.


Grille-pain électrique, Calor 1947 © Anne Maigret, Mucem, Marseille

Hier pour demain, une expo très MUCEM

C’est une exposition très MUCEM parce qu’elle nous interroge sur la collection et parce qu’elle a été voulue par le MUCEM avec une véritable dynamique Nous avons hérité de ces objets et cette révolution domestique a poussé très loin avec des matériaux comme le plastique, les problèmes écologiques qui y sont liés, une surconsommation dans laquelle on s’est tous engouffré. Les choses se sont accélérées après la seconde guerre mondiale et les trente glorieuses qui ont suivi ; sans-doute un désir de renouveau, de quitter un monde traditionnel –la campagne avec sa solitude et sa dureté- mais n’a-t-on pas poussé un peu le bouchon trop loin ? C’est donc une expo d’une brûlante actualité.

Le parcours, constellé de photos, contextualise l’exposition. On se retrouve dans les années 1950, 60, 70 avec des objets matériels qui émergent en photo comme de pures nouveautés. Il en est une, et c’est fascinant, où le Président de la République de l’époque s’arrête devant un presse-purée. Derrière l’amusement créé par cette exposition, il y a le questionnement. 

Musée National Traditions et Arts Populaires                        

Affiche du 44ème Salon des arts ménagers.
Dessin de Francis Bernard, 1975. © Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine

Né en plein Front populaire (1936), l’idée de départ du Musée des Traditions et Arts populaires était  de faire un musée du peuple sur Paris. La création se fait au même moment que l’ouverture du Nouveau Musée d’ethnographie du Trocadéro. Après une très longue gestation, et avec un coup d’arrêt au moment de la seconde guerre mondiale, il n’ouvrira ses portes qu’en 1972 et 1975. Cependant les équipes du musée vont étudier d’un point de vue ethnologique, sociologique, principalement la France métropolitaine et les territoires reculés où la mutation n’est pas complètement engendrée. C’est une course effrénée de leur part avant que tout se perde définitivement : les langues, les modèles de croyances, les pratiques populaires, les rapports à la nature, l’écologie etc. 

Une mémoire pour le futur

Ils ont ainsi pu conserver les traces vivantes. Des étudiants de mode, de design, d’architecture, viennent ainsi, grâce à l’exposition au MUCEM, se nourrir à nouveau de cette collection. Les prédécesseurs du Musée National Traditions et Arts populaires ont eu l’intuition du rôle de la conservation au sein d’un Musée, pour ce rappeler ce qu’était un mode de vie, une mémoire pour le futur.

Exposition Au salon des arts ménagers - Mucem © Grégoire Édouard

Informations, horaires ouverture, billetterie "Exposition Au Salon des Arts Ménagers" - Mucem - Marseille

Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée
Esplanade du J4 13001 Marseille
+33 (0)4 84 35 13 13

Horaires d'ouverture du MUCEM : tous les jours de 10h à 19h sauf le mardi.

Articles les plus lus

Expositions 2023 MUCEM Alexandrie futurs antérieurs

Temps de lecture 9 min

Article

MUCEM – Les expositions en 2023, Un bouillon de culture permanent

Les expositions 2023 du Mucem, un programme riche et varié d’expositions permanentes et temporaires à Marseille, pour susciter la curiosité…

06/12/2022
Article

Que vive la culture au Grimaldi Forum Monaco !

De grands événements à venir sont au programme du Grimaldi Forum Monaco en 2023. À l’affiche, les spectacles à Monaco…

08/03/2023
marc petit sculpteur exposition - sculpteur français bronze - Eglise des Célestins Avignon

Temps de lecture 4 min

Reportage

La sculpture bouleversante de Marc Petit – Exposition Église des Célestins – Avignon

C’est un lieu magique de la Cité des Papes intra-muros, l’église des Célestins, église du XIVe siècle, Place des Corps…

02/04/2023
Gabriel sterk Expo Mougins Monumental 2023

Temps de lecture 8 min

Interview

Gabriël Sterk – Mougins Monumental 2023 – Hommages et Présages – Bronzes entre ciel et terre

Gabriël Sterk – Mougins Monumental 2023. L’exposition de sculptures en plein air est à voir dans le haut village de…

06/04/2023
Chambre de Soie exposition Palais des papes 2023 Avignon Palazzo

Temps de lecture 5 min

Article

“Palazzo” – Les œuvres d’Eva Jospin confrontées à l’architecture du Palais des Papes

Palazzo, l’exposition temporaire à voir du 30 juin 2023 au 7 janvier 2024 de l’artiste plasticienne Eva Jospin, parmi les…

21/04/2023