Publié le 14/05/2024

Cannes Classics fête ses 20 Ans

Clap d’ouverture pour la 77ème édition du Festival de Cannes, ce mardi 14 mai pour un clap de fin le samedi 25 mai 2024. Rencontre avec Gérald Duchaussoy, responsable de la section Cannes Classics qui fête cette année son 20ème anniversaire.

Cannes Classics 2024 Interview Gerald Dechaussoy responsable

Découvrez l'histoire de Cannes Classics, section des films classiques restaurés de la Sélection Officielle du Festival de Cannes (annoncée du 14 au 25 mai 2024) créée par Thierry Fremaux, délégué général du Festival, le 12 mai 2004. Rencontre avec Gérald Duchaussoy responsable de cette section depuis 10 ans. Il nous dévoile la genèse de la sélection des films de Cannes Classics 2024.

La vocation de Cannes Classics

Redonner vie aux chefs d’œuvre du cinéma

Depuis 2004, Cannes Classics met à l’honneur le cinéma de patrimoine à travers une sélection éclectique de films classiques venus des quatre coins du monde. Copies restaurées, documentaires liés à l’histoire du cinéma, rétrospectives ou encore grands événements, Cannes Classics offre chaque année un nouveau souffle au patrimoine mondial.

Gérald Duchaussoy, responsable de Cannes Classics

Gérald Duchaussoy - Liv Ullmann - 2023
© Alan Schoenauer Aola pictures

Responsable de Cannes Classics depuis 2014, Gérald Duchaussoy est également chargé de programmation au Marché International du Film Classique au festival Lumière, à Lyon. Il anime le cité-club du Cinéma de la cité à Angoulême où il réside désormais. Titulaire d’un Master 2 en Civilisations et littératures étrangères en anglais obtenu à Paris III après un mémoire sur la cigarette dans les films hollywoodiens et un autre sur l’émission de télévision américaine Saturday Night Live, il a travaillé au service de presse du Festival de Cannes et de Toronto (TIFF) durant de nombreuses années. Amateur de cinéma de genre, de rock et de funk depuis toujours, il est le co-auteur, avec son comparse Romain Vandestichele, du livre Mario Bava, le magicien des couleurs (Lobster Films, 2019). Ensemble, ils collaborent au magazine Prime Cut, interviennent dans des bonus de DVD et Blu-ray et animent également des tables rondes.

Rencontres du troisième Type - Gérald Duchaussoy

La passion du cinéma

Cannes Classics a 20 ans cette année, et la passion est toujours là, si l'on prend une vingtaine de films ou documentaires par an de sélectionnés, cela fait environ 500 copies de films qui sont "passées" entre vos mains...Quel a été le fil rouge et les particularités de la sélection de cette année ? Quelles sont les grandes lignes de Cannes Classics 2024 ?

Gérald Duchaussoy : Le but, comme souvent, c'était de trouver des grands événements qui démarrent à partir du festival de Cannes, et de lancer de grands thèmes qui vont être ceux de l'actualité à venir.
Si il y a une actualité du cinéma récent, il y a aussi une actualité du cinéma classique, et nous voulons faire un lien avec le marché des spectateurs et celui des distributeurs.

En France, on est très bien loti pour cela, parce que l'on a des aides du CNC (Centre National du Cinéma) mais on a aussi les exploitants qui font énormément d'efforts, les lycéens au cinéma, beaucoup de facultés de cinéma et d'écoles de cinéma qui apparaissent, ce qui entraîne un très grand intérêt pour le cinéma classique.
Dans le même esprit, beaucoup de chaînes de télévisions et des plates formes s'y mettent aussi.
Le marché des DVD Blue Ray même si les chiffres ne sont plus ceux d'il y a 20 ans continue d'avoir un public de passionnés, et cela nous porte dans notre action. Le fait qu'il y ait également un grand nombre d'exploitations de cinéma de patrimoine en salles, entraîne une bonne énergie...et la section Cannes Classics se doit donner le LA de ce qui va sortir dans les six mois à venir, voire de l'année.

Quelques films en sélection de Cannes Classics 2024

Gilda, Paris Texas, Les Parapluies de Cherbourg, Les sept samouraïs

On essaie de s'inscrire dans une actualité assez évidente comme les 100 ans de la Colombia, avec la projection du film "Gilda" en compétition en 1946, l'idée étant de célébrer et de relier l'histoire de la Colombia au Festival de Cannes.

Après, on reviendra sur des palmes d'or, comme les 40 ans de "Paris Texas" de Wim Wenders, ou les 60 ans "Les parapluies de Cherbourg" de Jacques Demy, ce sont des choses qui s'inscrivent dans l'histoire du Festival de Cannes, qui est aussi l'histoire du cinéma, et qui ont marqué la cinéphilie, comme les 70 ans du film de Kurosawa "Les sept samouraïs" qui sera présenté en version 4k restaurée, en avant première, à Cannes.

Enfin, il est important de souligner, que l'on suit les règles du Festival de Cannes, c'est à dire qu'on a fait le choix de ne présenter que des premières mondiales... Par exemple, le film de Kurosawa restauré sera bien la première fois que l'on pourra le voir ainsi et cela se passe à Cannes Classics.

La restauration des films pour Cannes Classics, toute une technique

Vous décrivez parfaitement la philosophie de Cannes Classics avec une exigence de très haut niveau pour la qualité des œuvres cinématographiques restaurées. Pour nous profanes, pouvez vous nous dire un mot sur les nouvelles avancées technologiques en matière de restauration de films ?

Gérald Duchaussoy : Oui, ce qu'on voit depuis à peu près 4-5 ans, c'est le retour au négatif caméra directement.
La pellicule qui se trouve dans la caméra est scannée, et grâce aux exigences de la part des sociétés qui nous proposent ces copies, on peut voir des films d'une beauté incroyable, parce que comme on revient à la source même du film, on voit des choses extraordinaires qu'on ne voyait pas à l'époque.
Cette exigence de qualité de restauration ne va pas sans un élément majeur qui est la salle de cinéma, et c'est ce que nous défendons au Festival de Cannes. Le but étant vraiment de montrer ces films en salle.
Il y a donc ces deux équilibres là, d'un côté effectivement une exigence technologique très élevée, puis de l'autre une exigence de visionnage en salle pour un plaisir partagé.

Coup de cœur Cannes Classics 2024

En 2016, vous avez pu présenter le premier film pakistanais de l'histoire du cinéma en 1956, en 2024 quel serait votre coup de cœur ?

Gérald Duchaussoy : Je pense que "Tasio" sera un de nos films préférés... Tasio est un film espagnol réalisé par Montxo Armendáriz, sorti en 1984.
A partir des années 80, il y a un grand changement dans le cinéma, le système avait diminué avec moins de monde dans les salles, les chaînes de télévisions étaient devenues très puissantes, devenant co-productrices de cinéma, qu'il y avait beaucoup de visionnage sur le satellite ou sur le câble, Canal plus arrivant en France, et quand on voit un film comme Tasio, on tombe des nues. Nous sommes en 1984, et on y voit une grande exigence de cinéma, on a des fondus enchaînés, beaucoup de finesse, un travail extraordinaire sur la construction des plans qui font penser au cinéma japonais... On voit qu'il y a toute une histoire du cinéma qui se déroule dans ce film, tout en exploitant une histoire très simple d'un chaudronnier qui retrace sa vie. C'est superbement filmé, une petite perle qui m'a beaucoup ému, car c'est à la fois un film très cinéphile mais aussi très accessible.

Le Cinéma de plage à Cannes Classics

Le Cinéma de plage, une section qui fait partie de Cannes Classics ?

écran géant pour les cinéma de plage ... © Joseph Lustro

Gérald Duchaussoy : Le cinéma de la plage présente des films récents, et des films de patrimoine que je sélectionne... C'est assez festif avec un écran gigantesque et plus de 600 personnes qui y assistent.
Les séances ont lieu tous les jours à 21h30, en plus des projections officielles. On pourra y découvrir de grands classiques du cinéma français et international, mais également des avant-premières françaises et mondiales.

A cette occasion, la plage Macé de la Croisette, située en face de l’hôtel Majestic, se transforme en une salle de cinéma à ciel ouvert.
Précisons que le Cinéma de plage est totalement gratuit.

Clap de fin

Un mot pour clôturer cet entretien ?

Gérald Duchaussoy : À Cannes Classics, il y a toujours, des films à découvrir, des films à montrer, et des événements à créer, ou des documentaires exclusifs. La richesse de notre patrimoine cinématographique nous oblige à nous renouveler sans cesse.

Notons également notre volonté d'inviter les jeunes cinéphiles et étudiants entre 18 et 22 ans, et on travaille beaucoup sur cela afin de régénérer nos événements.

Notre section est bien entendue ouverte à toutes et tous, c'est une section de passion et d'ouverture au monde et à l'international.

Cette année sera encore riche avec de belles célébrations comme les 100 ans de la Colombia et la projection du Napoléon d'Abel Gance de 1927 en avant première mondiale, en ouverture de Cannes Classics 2024.

Elle sera marquée par la présence de grands artistes : Faye Dunaway, Wim Wenders, Sylvia Chang, Costa-Gavras, Raymond Depardon, Marco Bellocchio, Ron Howard, Frederick Wiseman, Dong-ho Kim, Montxo Armendáriz.

Cannes Classics, c'est bien le meilleur endroit pour visiter l’histoire du cinéma avec ceux qui préservent et restaurent le patrimoine, ceux qui distribuent et montrent les films, les cinémathécaires et les laboratoires, et aussi recevoir nos fidèles accrédités de Cannes Cinéphiles et les jeunes spectateurs de 3 Jours à Cannes...alors je dis, bienvenue aux festivaliers du monde entier...

Articles les plus lus

Adieu Monsieur Haffmann Film Analyse Histoire

Temps de lecture 6 min

Article

Projection sur grand écran : Adieu Monsieur Haffmann

“Adieu Monsieur Haffmann”, c’est un film aussi qui aborde la fragilité de la condition humaine. Sortie du film au cinéma…

23/02/2022
la vie est belle film de roberto begnini critique et analyse

Temps de lecture 10 min

Article

La vie est belle, de Roberto Benigni

Projection sur grand écran d’un film culte : La vie est belle de et avec Roberto Benigni, réalisé en 1997….

10/06/2022
La liste de Schindler - Schindler's List- Lian Neeson est Oskar Schindler.

Temps de lecture 7 min

Article

La Liste de Schindler de Steven Spielberg

La Liste de Schindler est un classique du cinéma sorti en 1983, inspiré de l’histoire vraie d’Oskar Schindler, réalisé par…

29/01/2023
Article

Festival de Cannes : les 10 plus belles affiches depuis 1946

Notre sélection des 10 plus belles affiches du festival de Cannes par année, parmi toutes les affiches du Festival de…

21/04/2023
37°2 le matin critique analyse film Betty et Zorg pour la vie

Temps de lecture 8 min

Article

37°2 le matin de Jean-Jacques Beineix

À travers ce film 37°2 le matin, nous avons voulu rendre hommage à Jean-Jacques Beineix, décédé le 13 janvier 2022,…

17/02/2022