Publié le 09/01/2023
  • Auteur Viviane Leray
  • Temps de lecture 5 min

Quand un vidéaste : Ali Kazma, rencontre un Prix Nobel de littérature : Orhan Pamuk…

L’art vidéo et l’art numérique sont entrés depuis peu dans le champ de l’art contemporain, c’est ainsi que le Nouveau Musée National de Monaco (NMNM) a décidé de consacrer à ces arts de notre temps un nouveau programme, baptisé « Winter Video Days ». La première édition de ce nouveau concept est consacrée à l’artiste vidéaste turc, Ali Kazma.

Ali Kasma vidéaste exposition Villa sauber Monaco

Le Nouveau Musée National de Monaco (NMNM) présente un nouveau concept d'exposition : L’art vidéo et l’art numérique, entrés depuis peu dans le champ de l’art contemporain, baptisé « Winter Video Days ». La première édition de ce nouveau concept est consacrée à l’artiste vidéaste turc, Ali Kazma. L'exposition est à voir jusqu'au 15 janvier 2023, à la Villa Sauber Monaco.

Le vidéaste Ali Kazma s'expose à la Villa Sauber - Monaco

L’exposition s’articule autour de trois vidéos d'art :

Ali Kazma - Top Fuel

Top Fuel (2020)

Une série de photographies réalisées lors de sa préparation, une vidéo consacrée à Anita Mäkelä, pilote finlandaise de dragster*.

House of Ink (2022) et Sentimental (2022)

Ces deux dernières vidéos illustrent comment l’activité la moins ciné génique qui soit : l’écriture, peut être transcrite en images. Tournées chez l’écrivain turc Orhan Pamuk, prix Nobel de littérature (2006) ; la première video présente, sur trois écrans, l’intérieur de l’appartement de l’écrivain sur les rives du Bosphore, à la fois comme lieu de création et reflet d’un imaginaire, la seconde, d’une durée d’environ 7 minutes, vient confirmer l’intuition de l’artiste Ali Kazma…. 

Ali Kazma - A House of Ink

Qui est l’artiste et d’où vient le vidéaste Ali Kazma ?

Né à Istanbul en 1971, diplômé de la New School de New York, Ali Kazma a recours aux médias photographiques et filmiques dans son travail de vidéaste en quête de situations, de lieux et de bâtiments où entre en jeu l’aptitude de l’homme à transformer le monde. Ses vidéos soulèvent des questions fondamentales sur le sens de l’activité humaine, de l’économie, de la production et de l’organisation sociale au 3ème millénaire…. Ali Kazma a été exposé dans de nombreuses institutions et événements à travers le monde, dont les Biennales d’Istanbul (2001, 2007, 2011), de Lyon (2007) et de São Paulo (2012). Il a également représenté son pays à la Biennale de Venise en 2013. Il a reçu le prestigieux prix Nam June Paik en juin 2010. 

Extrait de l’entretien entre Ali Kazma et Guillaume de Sardes, le commissaire d'exposition

Guillaume de Sardes : Pourquoi avoir choisi, dans votre vidéo « A House of Ink », d’évoquer Orhan Pamuk de manière « métonymique » en filmant son appartement plutôt que lui ?

Ali Kazma : En pénétrant dans l’appartement d’Orhan Pamuk, lorsque j’ai découvert ses manuscrits, ses toiles, ses aquarelles, ses livres et les objets qu’il collectionnait, j’ai su qu’il me serait possible de travailler dans cet endroit. Tout ce qu’il a conservé, accumulé, écrit et préservé au fil des années forme un tout, une unité qui renvoie à une vie tout entière consacrée à l’écriture, une vie vécue par un esprit dont la capacité d’expansion semble presque illimitée. D’un point de vue strictement technique, j’ai certes filmé Orhan Pamuk en train d’écrire ou d’échanger avec ses assistants et, dans une certaine mesure, j’utilise ces séquences dans mes vidéos. Pourtant, une part bien plus importante de ces images sera consacrée à autre chose que la personne de l’auteur. Je suis intimement convaincu que la véritable activité qui constitue l’oeuvre et la vie d’un poète reste impossible à filmer en la personne de l’auteur lui-même. Elle doit être patiemment reconstituée à partir des traces et des vestiges que l’écrivain laisse dans son sillage, tout au long de sa vie.

Ali Kazma - Sentimental

En marge de l’exposition Ali Kazma …

L’exposition présentée à la Villa Sauber s’accompagne d’un catalogue conçu selon les caractéristiques du roman et comprenant un texte introductif de la jeune critique turque, Nilüfer Şaşmazer, de nombreuses illustrations tirées des oeuvres de l’artiste, ainsi que l’entretien complet (dont nous publions un extrait) réalisé par Guillaume de Sardes, le Commissaire de l’exposition. 

Rencontre-discussion le jeudi 12 janvier à 18h30 à la Villa Sauber

La rencontre- discussion du jeudi 12 janvier sera conduite par le Commissaire Guillaume de Sardes, entre l’historien de l’art Paul Ardenne et l’artiste turc Ali Kazma de passage en Principauté (Informations pratiques/réservations : www.nmnm.mc)

Evénement Hors les murs de la Villa Sauber*

En écho à la première vidéo Top Fuel, un dragster Rail Milwaukee (2012), prêté par l’association Custom-Gang- Racing, est présenté au musée « Collection de voitures de S.A.S. le Prince de Monaco », inauguré récemment au 24, route de la piscine, sur le port de Monaco

A découvrir jusqu’au 15 janvier au NMNM - Villa Sauber - 17 avenue Princesse Grace - Monaco